Museum of Modern and Contemporary Art in Toulouse, FRAC Midi-Pyrénées

Lever de rideau

Inaugural exhibition
From 7 January to 24 April 2021
Hang’art, Esquièze-Sère (65)
Le HANG-ART, Esquièze-Sère, 2020 © Esquièze-Sère

The inaugural exhibition of this new place, dedicated to the visual arts and contemporary creation, brings together works from les Abattoirs collections in this new Pyrenean setting. Does reality exist? The French and Spanish artists invited to this exhibition respond to this question with different forms of masquerades and exuberance, playing with our perception of reality.

La commune d’Esquièze-Sère inaugure cet ancien hangar à wagons, situé au cœur de la commune et d’un paysage pyrénéen magistral. Il a été réhabilité afin d’y accueillir des œuvres et des artistes, des habitants et des touristes. Les Abattoirs, Musée - Frac Occitanie Toulouse accompagnent et soutiennent le projet de ce nouveau lieu culturel ouvert aux découvertes, à l’éducation artistique et au partage.

Les fictions artistiques présentées dans cette exposition s’inspirent aussi bien de la pop culture, des médias, des nouvelles technologies et du quotidien. Ces œuvres, parfois déroutantes, poussent jusqu’à l’absurde l’art de la mise en scène. Avec humour et ironie et aussi une certaine gravité, "Lever de rideau" nous invite à une représentation inédite du monde.

Les artistes de l’exposition :

Pilar Albarracín
(1968, Séville, Espagne).
Vit et travaille à Madrid.
L’artiste espagnole traite dans son œuvre de la condition des femmes, de l’identité et des stéréotypes de la culture espagnole, que ce soient la religion, le folklore, le flamenco, la tauromachie, etc. Elle utilise l’ironie, l’humour et parfois la violence pour déconstruire les clichés.

ALP le collectif
(1997 – 2006, Toulouse)
ALP est l’acronyme de ALaPlage, un collectif d’artistes toulousain. Il a réalisé une série d’excursions dans le réel, d’irruptions, de mises à distance du monde ou au contraire d’expressions d’un désir d’adhésion. Les questions liées à l’auteur, à sa dilution, tout comme à la visibilité de l’artiste sont au centre de la naissance du collectif.

Daniel G. Andújar
(1966, Almoradí, Espagne)
Vit et travaille à Barcelone.
Dans une démarche critique, l’artiste espagnol, plasticien, théoricien et activiste analyse les transformations que les nouvelles technologies ont fait subir aux relations sociales et de pouvoir et comment ces mêmes technologies ont altéré notre expérience de la réalité.

Hervé Di Rosa
(1959, Sète, France).
Vit et travaille à Lisbonne.
Hervé Di Rosa est un des fondateurs de la « figuration Libre », mouvement artistique français des années 1980 mêlant références à la BD et au Pop Art. Prolifération de personnages délirants dans un style de BD ou de références à l'actualité, le travail de Di Rosa est coloré, dynamique, satirique et burlesque.

Charles Fréger
(1975, Bourges, France).
Vit et travaille à Rouen.
Charles Fréger parcourt le monde et réalise des séries de portraits photographiques à la façon d’un anthropologue. Dans la série Wilder Mann, il répertorie les formes primitives des religions, les rituels païens actualisés, les transformations de l’homme en bête sauvage. Qui sont le résultat d'une vaste enquête notamment sur les carnavals.

Anne-Marie Schneider
(1962, Chauny, France).
Vit et travaille à Paris.
Dans sa pratique quasi automatique et quotidienne, Anne-Marie Schneider aime transcrire à sa manière la réalité qu’elle perçoit à la télévision, dans les journaux, lors de ses déplacements en ville. Son art fragile et délibérément figuratif donne à voir des images du quotidien, ces dessins sont une réponse à toutes les violences quotidiennes, symboliques ou réelles