Museum of Modern and Contemporary Art in Toulouse, FRAC Midi-Pyrénées

Afiac - "Regarder l’agreste paysage"

10 artists, 10 families
From 28 to 30 september 2018
 
Teyssode (81)

Artist residences at the inhabitant move in ten dwellings of the municipality of Teyssode.

Artistes : Emmanuelle BENTZ | Paul DUNCOMBE| Anne-Marie JEANNOU | Lucie LAFLORENTIE| Pierre MACHE | Laura HUERTAS MILLÁN | Darla MURPHY | Marie-Luce NADAL | Lei SAITO | Nicolas TUBÉRY

C’est au XVIIe siècle ou plus exactement à la charnière entre le XVIe et le XVIIe que le paysage est devenu un art pictural à part entière, notamment comme support de narration dans les fresques réalisées dans les palais italiens. Quelques décennies plus tard, Nicolas Poussin et Le Lorrain traiteront ce sujet comme personnage central de leurs oeuvres. Suivirent le Weltlandschaft, ou paysage du monde, le paysage hollandais et l’esthétique de l’espace vacant, le paysage classique ou idéal, le paysage romantique, le paysage impressionniste puis le "dé-paysage" du XXe siècle.

Loin de la nature magnifiée par les grands maîtres de l’histoire de l’art, les dix artistes en résidence de création chez des habitants de Teyssode sont invités à opérer un focus sur le vivant dans une ruralité en perpétuelle mutation par une approche critique et (ou) sensible du sujet. La commune d’accueil de cette dix-neuvième édition des artistes chez l’habitant est choisie comme terrain d’expérimentation artistique du réel au présent. Des oeuvres vont y naître, s’y exposer et se mesurer à une nature enveloppante, source sensorielle sans cesse renouvelée et observatoire du devenir de notre planète, en lien direct avec celles et ceux qui l’habitent. Le mot agreste, peu usité, signifie : qui est d’une simplicité rustique. Que reste-t-il de simple et de rustique dans notre environnement façonné par l’agriculture conventionnelle, l’installation des néo-ruraux et le développement des infrastructures nécessaires à ces évolutions ?

Au-delà des considérations éthiques et responsables, c’est la proximité de l’artiste et du sujet traité qui singularisent ce projet. De fait, le public aura l’occasion assez rare d’observer le modèle, fût-il agreste. Vous êtes invités à découvrir les dix œuvres produites dans ce contexte autour de la thématique proposée, en présence des artistes et de leurs hôtes au domicile de ces derniers.

https://press.afiac.org/