les Abattoirs, Musée - Frac Occitanie Toulouse

Pierre Alechinsky

Plan de vol et autres voyages
Du 22 juin au 30 septembre 2018
 
Espace Gilbert Alauzet, Rieupeyroux (12)
Pierre Alechinsky - Théâtre pacifique - 1978 - lithographie (détail) © Adagp, Paris, 2018

Les Abattoirs, Musée - Frac Occitanie Toulouse s’associent au centre culturel de Rieupeyroux pour cette exposition exceptionnelle du peintre Pierre Alechinksy, membre fondateur de CoBrA et tout récemment lauréat du prestigieux Praemium Imperiale, prix attribué chaque année par la famille impériale du Japon au nom de l'Association japonaise des beaux-arts.

Pierre Alechinsky s’est personnellement investi dans cette exposition à la symbolique forte. Grâce au thème du voyage, pensé par lui pour ce projet, il revient dans la petite ville de l’Aveyron où il trouva refuge adolescent pendant la Seconde Guerre mondiale.

Connu pour des grandes peintures gestuelles et uniques, Pierre Alechinsky naît en 1927 à Bruxelles dans une famille d’origine juive, qui fuit la persécution nazie. À la fin des années 1940, celui qui fut exclu de son école d’art, prend part au mouvement CoBrA (Copenhague, Bruxelles, Amsterdam) qui, au sortir de la guerre, fait le choix du retour au sens premier et au geste initial de l’art, puisque la culture a été un échec face à la barbarie. Pierre Alechinsky développe un style propre, touche à tous les médiums (graveur, céramiste, illustrateur des poètes, etc.) et voyage longuement, notamment au Japon où il redécouvre la force de la calligraphie et le goût des papiers d’histoire comme support. Ainsi il présente ici une exposition consacrée au voyage, articulée autour d’une toile monumentale "Plan de vol", conservée dans les collections des Abattoirs, une encre de chine sur un support atypique : une carte de navigation aérienne.

Pierre Alechinsky tient une place majeure et singulière dans l’histoire de l’art des XXe et XXIe siècles. Exposé dans le monde entier et les plus grands musées, l’artiste honore ici l’histoire qu’il partage avec la petite commune aveyronnaise et la Région Occitanie. Le titre choisi "Plan de vol et autres voyages" témoigne d’une belle histoire d’amour et de fidélité, entre un enfant réfugié et les habitants de Rieupeyroux qui l’ont accueilli et protégé quelques mois en 1940. Le récit qu’il fait aujourd’hui de cette période charnière pour lui est celle de la solidarité dans des temps sombres, mais aussi celle de la construction d’un jeune homme. Cette fuite forcée n’est-elle pas la premier étape d’un grand artiste voyageur ? Les œuvres sélectionnées par le peintre illustrent bien ses sources d’inspiration et le goût de la découverte, notamment une série de gravures à l’eau-forte Sur l'Écorce, pour saluer Michel Butor (1989), avec reports de vieilles cartes militaires du XVIIe siècle, ou alors Le Volturno (1989), une suite d’œuvres inspirées par les vers du poème éponyme de Blaise Cendrars (1912), poème du nom du bateau qui ramène l’auteur lors de sa traversée d’Amérique en Europe. Un voyage qui ramènerait le voyageur à son point de départ ?