les Abattoirs, Musée - Frac Occitanie Toulouse

Presses de la patrie perdue

Fonds de l’exil de la bibliothèque de l’Instituto Cervantes de Toulouse
Du 15 mars au 13 juillet 2019
Bibliothèque des Abattoirs

Cette exposition présente 140 publications singulières issues de l'exil espagnol choisies par Javier Campillo de l'Instituto Cervantes et commissaire de l’exposition. Cette sélection couvre la période de 1919 jusqu’aux années 1970 avec un fort ancrage entre 1939 et 1950.

Sont présentées deux collections très peu connues en Espagne et en France, telles qu’El Mundo al Día, une série anarchiste de vulgarisation culturelle et scientifique, et La Novela Española, une collection de textes littéraires éditée à Toulouse dans le but de publier les travaux des intellectuels espagnols de la diaspora républicaine.

Les thèmes suivants sont abordés :
- la production éditoriale de l'exil espagnol en France, et en particulier à Toulouse, qui s'articule autour de la politique, la culture et de la littérature ;
- la Retirada et les camps de concentration comme des vecteurs de l'effervescence éditoriale et du développement d'écrits sur la Libération ;
- la prolifique édition anarchiste dont ses magazines, ses brochures et ses livres aident à la diffusion de la pensée libre, de la science, de l’éducation sexuelle, de la pédagogie, de la formation politique et de la conscience de classe.

Cette installation est complétée par une mention de l'exil du président Manuel Azaña, enterré à Montauban en 1940, la solidarité d'Albert Camus envers l'exil et du rôle joué par la principale librairie espa- gnole de Toulouse, la Librairie des Éditions Espagnoles (1946-1973).

Depuis sa création en 1996, l'Instituto Cervantes de Toulouse s’est donné pour mission de collecter et conserver ce véri- table patrimoine documentaire que repré- sente la production bibliographique de 40 ans d’exil espagnol en France. Il s’agit d’un fonds riche de 1400 documents.