les Abattoirs, Musée - Frac Occitanie Toulouse

Des artistes africaines dans l’exil

Jeudi 11 avril 2019 à 18h
 
Auditorium des Abattoirs - Entrée libre

Au travers de son documentaire Vibrancy Of Silence : A Discussion With My Sister, Marthe Djilo Kamga nous entraîne dans ses conversations avec quatre autres femmes artistes d’origine camerounaise qui connaissent l’exil et la nécessité de transmettre aux jeunes générations ce qu’elles retiennent de leurs cheminements et de la conjugaison de leurs identités multiples.

VIBRANCY OF SILENCE :
A DISCUSSION WITH MY SISTERS
Marthe Djilo Kamga
Documentaire, USA/Belgique, 2017, 90', VO FR, sous-titres anglais.


Marthe Djilo Kamga nous entraîne dans ses conversations généreuses avec quatre autres femmes artistes d'origine camerounaise qui, comme elle, connaissent l'exil et la nécessité de transmettre aux jeunes générations ce qu'elles retiennent de leurs cheminements et de la conjugaison de leurs identités multiples. La création musicale originale qui accompagne ces voix est partie prenante de l'aventure.

A Discussion with My Sisters est le premier volet du projet de recherche visuel sur Vibrancy of Silence : Archiving Images and Cultural Production of Sub-Saharien African Women par Frieda Ekotto, sur la place des femmes africaines comme héroïnes inconnues de la production artistique et culturelle. En effet les immenses contributions culturelles et créatives des femmes africaines sont restées sous-représentées et inexplicablement invisibles. C’est une volonté d’affirmer, d’archiver sa propre histoire et ainsi participer à la relecture de "la bibliothèque coloniale", pour une nouvellef orme de narration par les femmes et pour les femmes.

Marthe Djilo Kamga, auteure et cinéaste d’origine camerounaise, vit à Bruxelles. Elle est cofondatrice et coordinatrice du festival Massimadi, festival des films LGBT d’Afrique et de ses diasporas. Son leitmotiv permanent est la quête et la coexistence des identités multiples et la diversité culturelle.


Co-programmation avec Alda-lesbiennes réfugiées. En partenariat avec le 22° Printemps lesbien de Toulouse

http://www.bagdam.org/