les Abattoirs, Musée - Frac Occitanie Toulouse

Contresens - Dissidence - Tolérance

Du 13 juin au 31 août 2015
 
Rue des Arts Carla Bayle (09)
Sophie Dubosc, "Cher Guy", 2007

Rue des Arts, association dédiée à la promotion de l’art en milieu rural, propose pour son 21ème Festival d’Arts Plastiques, une sélection d’œuvres des Abattoirs - Frac Midi-Pyrénées autour des thèmes "Contresens- Dissidence-Tolérance". Ce choix artistique répond à la nécessité de confronter le regard d’artistes aux barbaries sociales dans le monde.

Cette exposition est pensée pour le site du Carla Bayle, terre de Pierre Bayle (1647 - 1706), célèbre philosophe européen - considéré comme l’initiateur du mouvement d’idées qui devait s’affirmer au siècle des Lumières avec l’Encyclopédie, Diderot, Voltaire et bien évidement Rousseau.


3 lieux illustrent ces 3 idiomes ainsi qu’un parcours en extérieur.

Les lieux :

A partir du 13 juin.
La galerie du Philosophe sublime cette notion de Tolérance en repositionnant la place de la féminité, du genre et au delà des déviances qui affleurent les questions d’identité au sein de notre société actuelle. Olivier Blanckart, Gina Pane, Zanele Muholi, Jean Dieuzaide, Michel Journiac, Marie Denis. 

A partir du 13 juin.
La Salle Ronde est reconvertie en un espace de vidéoprojection où le Contresens est illustré par la folie des conflits contemporains qu’engendrent et subissent les peuples en guerre. Lida Abdul. 

A partir du 11 juillet.
Le Carré d’Art illustre, non sans humour, les questions de Dissidence au travers d’engagement d’artistes contemporains face aux questions politiques et identitaires que connaissent bon nombre de nations face à la crise. Reconnaissance de territoire, de langue, de particularisme local, territorial et linguistique seront au centre de cet espace. Sophie Dubosc, Antoni Miralda, Mehdi Georges Lahlou, Antoni Clavé, Florian Pugnaire, Ben.
 


En extérieur :

A partir du 13 juin.
Le Mur du Carré d’Art : Journal de Daniela Comani.  

A partir du 13 juin.
Le jardin sous l’église accueille le travail de deux jeunes artistes issus de l’école des Beaux-Arts de Toulouse -ISDAT- qui présentent pour l’occasion une pièce spécifique pour cet espace public. Laura Freeth, Emmanuel Jaudard. 

Le 11 juillet 17h30.
L’Amphithéatre extérieur accueille Mehdi Georges Lahlou qui expériemente via la forme très contemporaine de la performance, une illustration très engagée de ce triptyque.


L’objectif commun des Abattoirs - Frac Midi-Pyrénées et de Rue des Arts est clairement de soutenir ces démarches d’artistes combatifs, engagés par leur art dans la vie. Des artistes dont la marque créative relève d’un discours d’opposition, d’un contenu qui n’est pas qu’un esthétisme. Il est en terme de médiation un exemple de la pluralité des expressions plastiques que connait l’art contemporain le plus actuel.