Musée d'art moderne et contemporain à Toulouse, FRAC Midi-Pyrénées

Présentation des Abattoirs

Inauguré en 2000, à l’initiative de la Mairie de Toulouse, de la Région Midi-Pyrénées et du Ministère de la culture, les Abattoirs - Frac Midi-Pyrénées ont pour site les anciens abattoirs de Toulouse, situés dans le quartier Saint-Cyprien. Labellisée "Musée de France", l’institution a pour missions la promotion, la diffusion et la patrimonialisation de l'art moderne et contemporain. Elle soutient également la création contemporaine. Ses missions s'exercent sur le site toulousain de 3000 m2, mais également sur l'ensemble de la région Midi-Pyrénées.

La structure est en effet construite à partir de la fusion du Musée d'art moderne et contemporain de la ville et du Fonds régional d'art contemporain de la région. Les Abattoirs exercent donc deux missions complémentaires et développent deux collections (un total de près de 4000 œuvres).

Centré sur des artistes actifs dès les années 1950, le fonds moderne s’est trouvé considérablement enrichi par la donation d’un collectionneur, Anthony Denney, et par le dépôt effectué par le centre Georges Pompidou d’une partie de la donation du galeriste Daniel Cordier. Il est aussi représenté par l’exceptionnel rideau de scène de Picasso, La Dépouille du Minotaure en costume d’Arlequin (1936), crée par l’artiste avec la collaboration de Luis Fernández. Le fonds contemporain est constitué de plusieurs ensembles qui s’articulent autour d’axes  thématiques propices à une compréhension mutuelle des enjeux esthétiques de la création contemporaine et à un usage intellectuel et actif de l'art au tournant des XXe et XXIe siècles.

Depuis 2013, les Abattoirs développent une programmation pluridisciplinaire (concerts, performances, projections…) qui en font un lieu central de la culture vivante dans l'aire de la métropole de Toulouse.

Bénéficiant d'une médiathèque, d'un centre de documentation, d'un restaurant, d'une libraire et d'un auditorium, les Abattoirs sont un lieu culturel pleinement fédérateur.