Musée d'art moderne et contemporain à Toulouse, FRAC Midi-Pyrénées

Questionnaire de…

Quelques questions issues du Questionnaire de Proust, soumises le 9 juin 2011 à Alain Mousseigne, conservateur en chef et directeur général des Abattoirs (1995-2012), pour une confession précise et ouverte.

 

 

Le principal trait de mon caractère.

Réponse du jour, l’obstination.

 

La qualité que je préfère chez un homme.

La gentillesse.

 

La qualité que je préfère chez une femme.

L’amour qu’elle peut donner et que je suis capable de recevoir.

 

Ce que j’apprécie le plus chez mes amis.

Leur écoute, leur attention.

 

Mon principal défaut.

L’impatience.

 

Mon occupation préférée.

Folâtrer.

 

Mon rêve de bonheur.

C’est trop intime.

 

Quel serait mon plus grand malheur ?

D’être toujours mal entouré.

 

Ce que je voudrais être.

Moi-même.

 

Le pays où je désirerais vivre.

L’Italie et le Mexique.

 

La couleur que je préfère.

Comme Miró, celle de mes rêves.

 

La fleur que j’aime.

L’iris.

 

L’oiseau que je préfère.

Le gypaète barbu.

 

Mes auteurs favoris en prose.

Marcel Proust, Céline, Fitzgerald, et puis plein d’autres.

 

Mes poètes préférés.

On pourrait dire Baudelaire d’abord; j’aime bien Dominique Fourcade, un poète contemporain.

 

Mes héros dans la fiction

Je déteste les fictions. Je n’ai pas de héros fictionnel. Mais le genre de héros que j’aime bien c’est par exemple Butch Cassidy et le Kid.

 

Mes héroïnes favorites dans la fiction

Juliette. Ne me demandez pas laquelle.

 

Mes compositeurs préférés

Mozart, Beethoven, Schönberg, Varèse…

 

Mes peintres favoris

Manet, Gauguin, Caravage, Léonard et puis les contemporains…

 

Mes héros dans la vie réelle

Moi.

 

Mes héroïnes dans l’histoire.

Olympe de Gouges.

 

Mes noms, prénoms favoris.

Emmanuel.

 

Ce que je déteste par-dessus tout.

La connerie.

 

Personnages historiques que je méprise le plus.

Le Pen.

 

Le fait militaire que j’admire le plus.

La bataille que je vais sans doute gagner demain.

 

Le don de la nature que je voudrais avoir.

Faire le beau temps.

 

Comment j’aimerais mourir ?

En paix et sans avoir mal.

 

Etat présent de mon esprit.

Epuisé.

 

Fautes qui m’inspirent le plus d’indulgence.

L’étourderie.

 

Ma devise.

Courage et abnégation.