les Abattoirs, Musée - Frac Occitanie Toulouse

Mélodie Bajo - Hélène Boutonnet

Résidence d'artiste
Du 23 avril au 6 juin 2020
 
Bibliothèque des Abattoirs - entrée libre
Hélène Boutonnet, "Guerre et Ornement", impression sur papier imprimante, papier cadeau iridescent, papier calque coloré, papier pour reliure, 2017

Dans le cadre du partenariat qui unit depuis longtemps les Abattoirs et l'isdaT, Mélodie Bajo et Hélène Boutonnet, artistes diplômées de 2018, concluent leur résidence à la Bibliothèque des Abattoirs par une exposition.


Mélodie Bajo, la thérapie de groupe, Performance vidéo, 21 mins, 2018

 

Hélène Boutonnet, née en 1993 à Besançon, a grandi en Franche-Comté.
Elle est diplômée de l’institut supérieur des arts de Toulouse depuis 2018 et a participé au programme "création et mondialisation" de l’École offshore à Shanghai en 2016.
Sa pratique se concentre sur un procédé d’assemblage de formes colorées, un espace entre la peinture, la photographie et le volume. Elle a récemment travaillé sur la création de costumes et de figures en matériaux composites, en considérant le vêtement comme un objet à la transition de l’architecture et de l’anatomie.

Mélodie Bajo, née en 1995 à Paris, a grandi dans les Hautes-Pyrénées et actuellement vit et travaille à Toulouse.
Elle est diplômée de l’École Supérieure d’Art des Pyrénées et de l’Institut Supérieur des Arts de Toulouse. Son travail interroge le fonctionnement des relations structurelles et des places vacantes que nous adoptons à tour de rôle dans un contact social. Elle travaille sur la réification de nos rapports sociaux quotidiens et la mise en scène que nous mettons en place continuellement dans nos systèmes de communication. Par ces biais, elle questionne donc l’absurdité du dialogue régie par des systèmes, des mécanismes et des normes.

Cette résidence est conduite par Éléonore False, professeure de photographie et d’image à l’isdaT.

 

En partenariat avec l'isdaT

Les Abattoirs entretienent des liens étroits avec l’isdaT ; ainsi des partenariats ont ete mené particulièrement à la biblothèque des Abattoirs depuis 2010 avec “Braconnages” et par la suite “LabBooks”, deux laboratoires de recherches sur la question de l’imprimé et de l’édition.