les Abattoirs, Musée - Frac Occitanie Toulouse

Chambre d’échos n°3, "Prévisions"

Du 15 juin au 28 août 2016
 
les Abattoirs

A l’opposé d’un parcours technique, la confrontation avec des plans, schémas et dessins techniques d’engins spatiaux invite le visiteur à une expérience étonnante de l’Espace. L’ensemble de ces images évoque à la fois la manière de prévoir et de construire des objets mais aussi un type de regard, celui du prévisible : au croisement de la virtualité et de la projection.

Les documents regroupés dans cette exposition explorent différents projets. L’exposition propose de remonter la ligne temporelle des programmes spatiaux des avant-projets de la fusée  allemande V2 en 1941 jusqu’au module européen de la Station Spatiale Internationale en 2001 en passant par la sonde Giotto qui approcha la comète de Halley en 1986, ou encore le premier lanceur de satellite français Diamant de 1965.

Du dessin à main levée au plan, c’est toute la chaîne de représentations de ces objets qui est proposée à la lecture des visiteurs : de la première idée couchée sur le papier au dessin technique le plus précis, patron d'un objet-prototype.


Découvrez toutes les notices des plans exposés


Exposition coproduite avec l’Observatoire de l’Espace du CNES.

Commissariat de Gérard Azoulay et Christophe Kihm, assistés de Floriane Germain et Hervé Moulin.

Remerciements aux prêteurs de l’exposition :
l’INPI, les archives du Deutsches Museum, l’Institut européen de recherches spatiales de l’ESA, le Centre national d'études spatiales, la Cité de l’Espace, le Laboratoire de Physique des Plasmas et le Laboratoire Atmosphères, Milieux, Observations Spatiales, unités mixtes du CNRS

 

Projectiles-autopropulseurs, 1936

Planche de brevet de 1936
Institut national de la propriété intellectuelle, Paris