les Abattoirs, Musée - Frac Occitanie Toulouse

Scratch Assembly invite Herrmutt Lobby

Jeudi 16 novembre 2017 à 18h
 
Auditorium des Abattoirs - Entrée libre
Dans le cadre des Jeudis des Abattoirs
© Herrmutt Lobby

Au rythme d’une pratique artistique du son conditionnée par le numérique et les rapports à la machine, l’association Scratch Assembly propose une extension de l’exposition Suspended Animation dans une conférence / performance en invitant le collectif Herrmutt Lobby.

Fondé en 2003, Herrmutt Lobby est un collectif de musiciens électroniques, bricoleurs et programmeurs. Depuis 1997, les membres de ce collectif ont réalisé de nombreuses sorties sur différents labels (DUB, Studio !K7, Vlek, Eat Concrete, Thin Consolation, Detroit Underground, Catune, Error Broadcast…).

Leur objectif principal est de développer à la fois des logiciels et du matériel hardware dédiés à la performance live. Leurs outils sont destinés à l’interprétation de musique électronique en temps réel grâce au mouvement. Leur savoir-faire en la matière a été largement acclamé par la communauté musicale au sens large.

Ils développent actuellement une plateforme iOS appelée Playground qui permettra aux mélomanes d’interpréter la musique d’artistes reconnus de la scène électronique mondiale par le biais d’une interface interactive tactile “multi-touch” ludique, organique et évolutive. Cette plateforme novatrice a pour vocation de partager avec le plus grand nombre le plaisir de l’expression musicale en temps réel.

Une immersion dans le monde de la musique numérique vous attend avec au programme :

- un temps de rencontre et d’échange avec l’association Scratch Assembly, l’occasion d’une approche directe avec les différentes techniques Beatmaking et du Turntablism.

- une conférence animée par le collectif Herrmutt Lobby, ainsi qu’une démonstration de leurs programmes et contrôleurs audio.

- une performance réalisée avec les Djs de l’association et le logiciel Playground.

 

 

Teaser

 

Démonstration :

 

Restitution Jeudi 16/11/2017

Ce jeudi 16 novembre 2017 les Abattoirs ont eu le plaisir de recevoir l’association Scratch Assembly, regroupant des scratchers et beatmakers toulousains et Herrmutt Lobby, un groupe de Musiciens et développeurs originaires de Belgique. Ce qui avait été pensé comme une simple conférence autour des sons électroniques est devenue une véritable rencontre de musiciens locaux ainsi qu’une soirée de découverte de ses bricolages insolites. De l’opportunité de tester une machine Arcade détournée en instrument de musique aux écrans programmés développés par Hermutt Lobby, nous avons découvert les minuties d’une scène qui persiste et s’adapte aux changements. Il s’agit d’une première aux Abattoirs de Toulouse, qui a laissé inonder le hall de son Auditorium d’une marée de câbles RCA et de casques audio. Loin de l’immatérialité supposée, la réalité pratique du numérique, apparait supportée clairement par une dense condensation, presque organique, de fils conducteurs et rallonges électriques.

Des enfants aux adultes, avec une forte présence de la jeunesse, cette introduction immersive aux instruments contemporains a réussi à ressembler divers publics, amateurs et experts, autour de ces plateformes. Les diverses conférences qui ont suivies, ont rendu compte de l’histoire de ces modalités créatives par l’intervention de ceux-là mêmes qui l’ont incarnée durant ces décennies. On avait le sentiment de vivre un événement important dans l’histoire de la musique contemporaine de Toulouse, non seulement par la présence d’innombrables artistes reconnus de la scène locale, mais par cet ensemble cohérent entre pratique et théorie qui commençait à peine.

Il est à remarquer la présence de Herrmutt Lobby qui, lors d’une conférence magistrale, nous a transporté aux premiers processeurs Amiga-500, en passant par la cassette et le vinyle, jusqu’à la programmation des nouveaux écrans tactiles. Le musicien, plus qu’un mathématicien, peut devenir un développeur qui vise le ressenti, l’expérience sensible d’une onde : le son. Disloquée par une histoire de l’art, la conférence de Herrmutt Lobby nous a montré de façon inattendue le principe fondamental de cette musique : la réutilisation des sons venant de la réalité ordinaire, voir industrielle, pour la création de nouveaux contenus. Il s’agit de la démocratisation du ready-made, du codage et recodage du son, qui rappelle fortement la figure de Marcel Duchamp, qui en 1917 signait un simple urinoir (Fontaine, 1917) sous le pseudonyme de R. Mutt, ouvrant ainsi les portes d’une nouvelle époque de création. Par ailleurs, c’est cette signature de l’artiste français des débuts du XXème siècle, que revendique le groupe belge par son nom. Herrmutt (Lobby) est, par une ruse d’écriture, une reprise de R.Mutt. Ce clin d’œil à l’histoire de l’art, à la lumière de cette conférence, ne peut qu’être lu comme une conscience esthétique fondatrice, qui assume avec toutes ses lettres le leitmotiv de notre époque.