les Abattoirs, Musée - Frac Occitanie Toulouse

Projection - Borderlands / La Frontera : The New Mestiza

Du au 27 mars 2014
 
Auditorium des Abattoirs
Jeudis des Abattoirs - à 19h - Entrée libre

Un programme proposé par Aliocha Imhoff et Kantuta Quirós de la structure curatoriale "Le peuple qui manque", consacré au genre, aux frontières et aux artistes de performance en Amérique Centrale. Avec des vidéos de Sandra Monterroso, Maria Adela Diaz, Regina José Galindo, Lorena Wolffer et Ursula Biemann. 

En partenariat avec les 26èmes rencontres de Cinélatino.

Dans son livre Borderlands / La Frontera: The New Mestiza (1987), la poète chicana Gloria Anzaldúa envisageait les territoires frontaliers de la frontière mexicaine-américaine, comme lieux de passage entre les genres et les cultures, un espace d’hybridation et d’entre-deux. Sécrétée par les ‘Borderlands’ et les interstices flous entre des formations linguistiques, géoculturelles, sexopolitiques contradictoires, émerge une « nouvelle métisse » (new mestiza), qu’Anzaldúa décrit comme une citoyenne transnationale, consciente de ses identités inextricables.

Si l’Amérique Centrale est aujourd’hui un maillon de l’économie globalisée, elle est aussi la matrice de nouvelles générations d’artistes dont le travail de performances recèle une rare intensité. Ces propositions prennent racine dans une longue tradition d’art-action et de vidéoperformances à l’intrinsèque dimension politique, où le corps est envisagé comme lieu de confrontation et de négociation. 


Programme :

Maria Adela Diaz / Borderline (2005, Etats-Unis, Mexique, 2’)

Regina José Galindo /¿Quien puede borrar las huellas ? (2003, Guatemala, 1’50’’) / Mientras, ellos siguen libres (2007, Guatemala, 2’25’’) / Perra (2005, Guatemala, 5’20’’) / Ablucion (2007, Guatemala, 4’) / Limpieza social (2006, Guatemala, 2’) / Paisaje (2012, Guatemala)

Sandra Monterroso / Deformación # 33 (2007, Guatemala, 5’) / Tus tortillas mi amor. Lix Cua Rahro. (2004, Guatemala, 12’)

Lorena Wolffer / Mientras dormiamos (el Caso Juarez) (2002, Mexique, 11’)

Ursula Biemann / Performing the border (1999, Suisse-Mexique, 45’)

Aliocha Imhoff et Kantuta Quirós sont commissaires d’exposition, fondateurs de la plateforme curatoriale Le peuple qui manque. Parmi les dernières manifestations dont ils ont été les commissaires, A Thousand Years of NonLinear History (Centre Pompidou, 2013), The Borderscape Room (Le Quartier, 2013), Fais un effort pour te souvenir. Ou, à défaut, invente (Bétonsalon, 2013) ou L’artiste en ethnographe, (musée du Quai Branly - Centre Pompidou, 2012). Ils ont récemment dirigé Géoesthétique, un ouvrage collectif dédié au tournant spatial dans l’art (Editions B42, 2014) et Histoires afropolitaines de l’art (n°53-54 de la revue Multitudes).

www.lepeuplequimanque.org

http://www.cinelatino.com.fr/