les Abattoirs, Musée - Frac Occitanie Toulouse

Horizons d'eaux #5 - Tessilim Adjayi, Mohamadou Ndoye Douts et Maria-Gracia Latedjou

Du 21 juillet au 1er octobre 2021
Maison du port, La Redorte (11)
Vernissage le mercredi 21 juillet
Tessilim Adjayi, "One two meters for security", photographie, 2020 ; D.R.

Tessilim Adjayi, photographe togolais, présente une série intitulée One two meters for security, il s’agit de photographies en noir et blanc de deux frères Yawo, qui ont perdu des proches à cause du Covid-19 et qui portent des masques pour se protéger du virus et rappeler à quel point il est dangereux mais aussi pour se souvenir des morts parce que les traditions et coutumes en Ewe, Togo, précisent que les masques sont réalisés pour ne pas oublier les morts.

Mohamadou Ndoye Douts est artiste plasticien sénégalais qui présente un film d’animation intitulé Train train Medina. Il raconte l’histoire d’un village "Medina" qui s’est bâti en volant le sable d’une plage. Au début, la médina est petite et elle s’agrandit au fur et à mesure. L’ambiance est plus chaleureuse, plus dynamique. Mais la nature finit toujours par reprendre ses droits.

Dans son court-métrage, Maria-Gracia Latedjou, artiste angolaise raconte l’histoire d’une vieille femme qui se consacre à la création d’une potion "magique", qu’elle développe et vend à des passants pressés sur leur chemin de travail. La potion est dite "magique" et puissante du fait de son effet sur toute personne qui la boit. Elle aurait à priori des effets curatives et bénéfiques à la santé mentale des personnes mais surtout sur leur humeur.

 

Horizons d’eaux

La 5ème édition d’Horizons d’eaux. Parcours d’art contemporain et d’art vivant sur le canal de Midi a cette année pour thème Les esprits de l’eau et prend place dans le cadre de la Saison Africa2020. Dans un esprit de partage, d’expérimentations, de rencontres autour de l’art contemporain et de la musique ce programme réunit une création sur une péniche navigante confiée à l’artiste égyptien Samuel El Kordy et des expositions organisées par la commissaire égyptienne Heba elCheikh.
"Dans les expositions de "Les Esprits de l’eau", nous cherchons à saisir ce qui nous lie au canal et nous invitons le public à le faire avec nous. Observer pour comprendre les lois de l'eau, son écoulement, son flottement, sa précipitation et sa lenteur, mais aussi son reflet, ainsi que ses propres moyens de mettre à l'échelle nos perceptions sensorielles humaines." Heba elCheikh
Ces expositions, qui se déroulent dans le cadre de la Saison Africa2020, sont conçues autour des grands défis du XXIe siècle et présentent les points de vue des artistes africains et de la diaspora.
"Au commencement, il y avait un fleuve. La rivière est devenue une route et la route s'est ramifiée au monde entier. Et parce que la route était autrefois une rivière, elle était toujours affamée. Dans le pays, au début, les esprits se mêlaient aux enfants à naître." Ben Okri, La route de la famine, 1991.


Le programme complet est disponible ici 


"Les Esprits de l'eau", les expositions intègrent le cadre de la Saison Africa2020

Soutenu par :

 

Le programme "Horizons d’eaux" est réalisé par les Abattoirs, Musée - Frac Occitanie Toulouse et le Frac Occitanie Montpellier, en partenariat avec le Festival Convivencia et Voies navigables de France.