Musée d'art moderne et contemporain à Toulouse, FRAC Midi-Pyrénées

Le commerce de la parole #2

Qingmei Yao / Joël Andrianomearisoa, Mohamed Bourouissa, Pascal Lièvre, Juan Ortiz-Apuy, Christian Robert-Tissot
Du 10 mars au 13 mai 2018
 
Moulin, Saint-Rémy & Atelier Blanc, Villefranche-de-Rouergue (12)
Abba Mao, vidéo 2001, Pascal Lièvre © ADAGP, Paris, 2018

Le langage et la science économiques sont pour la majorité d’entre nous des sources d’incompréhension, et donc un sujet de choix pour les artistes. Les œuvres de cette exposition soulignent combien l’économie, la bourse, leurs résultats ou les théories qui les ­accompagnent, sont omniprésents dans un monde contemporain globalisé et en crise, et sont même devenus pour chacun, expert ou néophyte, des sujets de discussions du quotidien.

L’exposition se décline en deux lieux, avec :
- une exposition monographique de l’artiste chinoise Quingmei Yao à l’Atelier blanc à Villefranche-de-Rouergue
- une exposition collectiveavec les artistes Joël Andrianomearisoa, Mohamed Bourouissa, Pascal Lièvre, Juan Ortiz-Apuy et Christian Robert-Tissot au Moulin à Saint-Rémy

Dans son sens ancien, le terme "commerce" était synonyme de discussion, et donc de sociabilité et de relations entre les individus.

Les œuvres récentes réunies dans cette exposition, intitulée Le commerce de la parole 2, n’ont pas par conséquent pour sujet premier l’argent mais soulignent combien l'économie, la bourse, leurs résultats ou les théories qui les accompagnent, sont omniprésents dans un monde contemporain globalisé et en crise, voire sont même devenus pour chacun, expert ou néophyte, des sujets de discussions du quotidien.

De même, nous passons, sans nous en rendre compte, un temps important de notre vie quotidienne à acheter et discuter de nos achats. Obsession des temps modernes, le langage économique reste néanmoins pour la majorité des individus une étrangeté et une source d’incompréhension, et donc un sujet d’exploration pour les artistes. Les créations rassemblées dans cette deuxième étape d’un projet présenté en 2014 au Musée départemental d’art contemporain de Rochechouart, sont au croisement de l’économie et de l’échange verbal.

Les dialogues qui s’y nouent sont autant de points de vue distanciés - analytiques, poétiques, et surtout comiques ou absurdes - sur le monde d’aujourd’hui.


Exposition produite par les Abattoirs, Musée - Frac Occitanie Toulouse et l’Atelier blanc.
Commissariat : Annabelle Ténèze