Musée d'art moderne et contemporain à Toulouse, FRAC Midi-Pyrénées

Institutions

 Mairie de Toulouse

Ville d’histoire et de culture, Toulouse dispose aujourd’hui d’un patrimoine qui témoigne de son rayonnement depuis l’antiquité dans le domaine politique, économique, religieux, culturel et intellectuel. La Mairie entend valoriser cet héritage auprès de ses habitants et des touristes en le rendant plus attractif, plus accessible et plus en phase avec le monde d’aujourd’hui.

Toulouse devient ainsi une plateforme de la création artistique moderne et contemporaine, dans un esprit d’ouverture à toutes les formes d’expression : peinture, sculpture, photographie, arts graphiques, design, nouveaux médias, musique, théâtre…
La ville manifeste pleinement son soutien à l’art moderne et contemporain et s’appuie pour cela sur des institutions dédiées à la création, les Abattoirs, le Château d’eau et le Printemps de Septembre, en précisant avec elles leurs missions et objectifs, consistant entre autres à être le relais de la création nationale et internationale et à jouer un rôle d’entraînement et de vitalité pour les artistes toulousains.

Sous l’impulsion de la Ville de Toulouse, les Abattoirs jouent désormais un rôle prépondérant dans la diffusion des formes artistiques modernes et contemporaines,   offrant à tous les publics un vaste espace accueillant expositions permanentes et temporaires, expérimentation artistique et aide à la création, médiathèque, librairie et restaurant. En plus des partenariats importants développés en Midi-Pyrénées avec les centres d’art, associations œuvrant à la diffusion culturelle pour tous, et structures engagées dans la création, les Abattoirs sont au cœur du développement artistique de Toulouse et de son rayonnement.

 

 

 Région Midi-Pyrénées

L’engagement de la Région aux Abattoirs.

Une volonté régionale
En 1985, un Centre d’Art contemporain, géré par un Etablissement Public Régional (une association, l’ARPAP) avait ouvert à Labège (31) mais, dès 1986, une mutualisation avec la Ville de Toulouse, l’Etat et la Région Midi-Pyrénées fut décidée pour créer un centre sur le site des anciens abattoirs.
L’année 1991 voit la création d’une association de préfiguration (Etat, Région, Ville), le Syndicat Mixte ayant été créé en 1995, pour la mise en place d’un projet de musée aux abattoirs. La réhabilitation du lieu a été financée par la Région, la Ville de Toulouse et l’Etat à hauteur de 40%. L’espace d’art moderne et contemporain Les Abattoirs était né.
En 2000, il ouvre ses portes au public. Il regroupe depuis sa création en un même lieu et en une même structure le Musée municipal d’art moderne et contemporain de la Ville de Toulouse et le Fonds régional d’art contemporain (Frac) de Midi-Pyrénées.

Un soutien financier important
Les participations financières de la Région Midi-Pyrénées et de la Ville de Toulouse au fonctionnement du Syndicat mixte Les Abattoirs sont réparties selon les proportions respectives de à 40 et 60 %. En outre, les acquisitions d’œuvres d’art réalisées par ce dernier pour l’enrichissement de sa collection sont financées directement et majoritairement par la Région (avec l’aide de l’Etat pour le Frac et au titre du FRAM).

Les missions données aux Abattoirs par la Région Midi-Pyrénées
Dans le cadre de la politique régionale de promotion des arts visuels et de l’art contemporain, les Abattoirs représentent un équipement-phare pour le territoire de Midi-Pyrénées. Le Frac, en particulier, hébergé aux Abattoirs, rayonne sur les départements non seulement par la diffusion de sa collection (politique de prêts et de dépôts) mais aussi par la production d’expositions ambitieuses en partenariat avec les structures des territoires. Il assure également une mission de centre d’art, s’attachant à promouvoir la jeune création. Enfin, il remplit, avec la Région et la DRAC, une fonction d’animation du réseau régional art contemporain, en organisant des rencontres professionnelles et par le montage d’opérations telle que  "Inventer le Présent". L’établissement des Abattoirs dans son ensemble (musée et Frac) joue un rôle de pôle ressources pour les réseaux professionnels et pour le grand public, grâce à sa médiathèque, à ses publications (Les clés de l’art, Vademecum, Guide de l’art contemporain en Midi-Pyrénées, …), ou à ses activités de sensibilisation et d’éducation artistique.

L’engagement de la Région auprès des musées de Midi-Pyrénées
Les Abattoirs abritent un musée qui bénéficie du label Musée de France. Le soutien apporté par la Région aux musées qui bénéficient de ce label se décline suivant trois axes : la restructuration des établissements, l’enrichissement des collections, la réalisation d’expositions temporaires.
Ces procédures s’adressent exclusivement aux 74 musées labellisés "Musées de France" dont la collection est placée sous le contrôle scientifique de l'Etat (Direction des Musées de France du Ministère de la Culture) et qui disposent d’un personnel scientifique (conservateur ou attaché de conservation).
Le soutien de la Région aux musées représente près de 11 % du budget régional consacré à la culture en 2011. Cette part comprend les soutiens directs ainsi que la participation de la Région au Fonds Régional d’Acquisition pour les Musées –FRAM-  (fonds paritaire Etat/Région destiné à soutenir l’enrichissement des collections des musées).
 

Contact 
Service de presse de la Région Midi-Pyrénées
Tél :  05 61 33 52 45
service.presse@midipyrenees.fr
http://www.midipyrenees.fr/

 

 

Directions régionales des affaires culturelles (Drac)

Directions régionales des affaires culturelles (Drac)

Depuis 1977, les directions régionales des affaires culturelles (Drac) représentent le ministère de la Culture et de la Communication dans chaque région de France. Elles sont chargées de mettre en œuvre, au plan local, la politique culturelle définie par le gouvernement sous l'autorité des préfets.
Les Drac exercent une fonction d'aide, de conseil et d’expertise scientifique auprès des partenaires culturels et des collectivités territoriales. C'est pourquoi l'Etat intervient au titre des arts plastiques et des musées aux côtés du Syndicat mixte "Les Abattoirs", celui-ci regroupant les collections publiques constituées par le Frac (Fonds régional d'art contemporain) et par celles du musée d'art moderne et contemporain.

Dans le domaine de l’art contemporain, la Drac apporte son soutien financier à l’enrichissement, à la diffusion et l'action éducative du Frac. Pour mémoire, les Frac ont été créés dans chacune des régions de France au début des années 1980 en partenariat étroit avec les Conseils régionaux, dans le cadre de la politique de décentralisation culturelle menée par l'Etat. En Midi-Pyrénées, la création du Frac remonte à 1984. Il a constitué à ce jour un fonds largement représentatif de la création contemporaine et en fait un point d'appui essentiel de la politique de soutien à la création et à la diffusion de l'art contemporain.

Dans les domaine des musées, la Drac, après avoir participé à la conception même des Abattoirs, au suivi du chantier et au financement de la restructuration des bâtiments, apporte depuis l'ouverture en 2000 un soutien scientifique, administratif et financier dans tous les domaines de la conservation et de la restauration des œuvres. Elle contribue par ailleurs avec la Région Midi-Pyrénées à l'enrichissement des collections, en aidant financièrement l'acquisition de nouvelles œuvres par l'intermédiaire d'un fonds régional d'acquisition pour les musées (Fram) institué depuis 1983.

La Drac assiste, avec voix consultative, aux séances de travail du Syndicat mixte ainsi qu'au comité technique d'achat du Frac ; elle l'accompagne financièrement et veille, comme pour toute collection publique d'œuvres d'art, au respect des règles d'inaliénabilité, aux conditions de sa présentation et de son accessibilité au public. Elle s'appuie sur deux textes de référence : la circulaire n° 2002/006 du 28 février 2002 relative aux Fonds régionaux d'art contemporain et loi relative aux Musées de France du 4 janvier 2002, codifiée au code du Patrimoine et qui institue l'appellation "Musée de France"