Musée d'art moderne et contemporain à Toulouse, FRAC Midi-Pyrénées

Thomas Schlesser

Conférence
Mercredi 22 mars 2017 à 18h30
 
Auditorium des Abattoirs - Entrée libre
Portrait de Thomas Schlesser par Elsa Hougue

Le Directeur de la Fondation Hartung-Bergman présente son dernier livre "L’univers sans l’homme, les Arts contre l’anthropocentrisme (1755-2016)". 

Passé immémorial, perspectives post-apocalyptiques, horizons galactiques, microcosmes imperceptibles, transhumanisme, règnes des machines : autant de visions, tantôt scientifique, tantôt spéculatives, dont l’art s’est emparé depuis deux siècles et demi pour opérer un décentrement du regard. Au modèle de la Renaissance qui faisait de l’Humanité un objet de convergence et un outil de mesure de ce qu’il environne, s’est substitué un faisceau d’œuvres anthropofuges et anthropocritiques : l’Humanité y apparaît comme une entité transitoire, provisoire, dérisoire. Au risque d’une mélancolie généralisée ? Certes. Mais aussi au profit d’une nouvelle conscience politique, plus lucide, redonnant aux êtres humains leur juste place à l’échelle du vivant.

Après s'être place au centre du monde, l'homme assisterait-il, voire participerait-il à sa propre disparition?
Depuis le séisme de Lisbonne en 1755 jusqu'aux perspectives transhumanistes les artistes participent aux réflexions urgentes de notre juste place à l'échelle de la planète.

Thomas Schlesser est Directeur de La Fondation Hartung-Bergman et professeur d'histoire de l'art à l École Polytechnique.
Il est l'auteur de nombreux ouvrages : le journal de Courbet, l'art face à la censure 2011, l'univers sans l'homme 2016.         
 
Organisée par les Amis des Abattoirs.