Musée d'art moderne et contemporain à Toulouse, FRAC Midi-Pyrénées

Perspectives, carte blanche à Iván Argote

Jeudi 23 mars 2017 à 19h
 
Auditorium des Abattoirs - Entrée libre
© Iván Argote

Cette année, Cinélatino et les Abattoirs invitent l’artiste et cinéaste colombien Iván Argote (Bogotá, 1983) à programmer une séance de films.

Présenté par le journal Libération à l’occasion de son exposition à la Galerie Perrotin en 2011 comme un artiste "Terriblement irrévérencieux", les œuvres de Iván Argote cherchent à déstabiliser notre rapport à l’autorité par l’instauration d’un décalage souvent malicieux. Le sujet récurrent est la façon dont l’homme s’adapte à la myriade de changements quotidiens dans les domaines de l’histoire, de l’économie, de la politique, et de la morale. L’objectif d'Iván Argote est d’interroger le rôle de la subjectivité dans ces concepts. L’artiste implique le corps et les émotions dans la construction de sa pensée, et développe des méthodes qui peuvent générer de la réflexion sur la façon dont nous construisons nos certitudes en matière de politique et d'histoire.


Programme de la soirée :

Fructose
Iván Argote,  2016, 0h21, Video Art
 
La Silla (La Chaise)
Karlo Andrei Ibarra, 0h06, Video Art
 
Le Fossile
Esteban Rivera, 2015, 0h07, Video Art
 
Las ventanas de Salcedo (Les fenêtres de Salcedo)
Bernard Salcedo, 1965, 0h05
 
O Peixe (Le Poisson)
Jonathas de Andrade, 2016, 0h38
 
Rebeldes del sur (Rebelles du sud)
Wilson Diaz, 1988, 0h11, Video Art
 
The New Arkham Asylum (Le Nouvel asile Arkham)
Ana María Millán, 2014, 0h03, Video Art
 
 


Dans le cadre du festival Cinélatino, de l’année France-Colombie, des Jeudis des Abattoirs et avec le soutien de :