Musée d'art moderne et contemporain à Toulouse, FRAC Midi-Pyrénées

Othello, variation pour trois acteurs

Jeudi 11 mai 2017 à 20h
 
les Abattoirs

Nous sommes dans ce qui ressemble à une arène. Nous, spectateurs, et eux, trois acteurs, nous tous embarqués dans la tragédie de Shakespeare revisitée avec acuité. C’est moins la question de l’amour et de la jalousie qui est posée ici que celle de l’étranger et de sa place dans une république de Venise qui est le berceau du capitalisme marchand. Droit dans les yeux et à bras le corps, ce trio de "clowns" frappe fort.

Dans une république marchande (Venise), le mariage d’un général arabe Othello et de la fille d’un riche sénateur, Desdémone, fait scandale. Mais l’État, a besoin de cet étranger pour conduire une intervention militaire à Chypre, comptoir occidental convoité par le rival turc. Fantasmes de l’étranger, construction politique d’un affect obscur (la jalousie), manipulation des signes dans le flot continu de l’information… tels sont les motifs shakespeariens qui éclairent une situation historique et politique contemporaine.

Droit dans les yeux et à bras le corps, le trio trouble avec tact et offre à l’issue du spectacle l’espace d’une réflexion collective.


Compagnie du Zieu

D'après William Shakespeare
Conception Nathalie Garraud et Olivier Saccomano
Mise en scène Nathalie Garraud
Ecriture Olivier Saccomano
Scénographie et régie générale Jean François Garraud
Costumes Sarah Leterrier assistée de Sabrina Noiraux
Lumières Guillaume Tesson
Assistanat Florian Onnein
Avec Mitsou Doudeau ou Laure Giappiconi (en alternance), Conchita Paz ou Charly Totterwitz (en alternance) et Cédric Michel.

Production du Zieu
Coproduction Théâtre du Beauvaisis - scène nationale en préfiguration, Le Safran - scène conventionnée d’Amiens
La compagnie du Zieu est conventionnée par le Ministère de la Culture - DRAC Hauts-de-France, le Conseil Régional des Hauts-de-France, le Conseil Départemental de l’Aisne et soutenue par la Communauté d’Agglomération d’Amiens Métropole
Publication aux éditions Les Solitaires Intempestifs.
 

Dans le cadre des Jeudis des Abattoirs et avec le soutien de :