Musée d'art moderne et contemporain à Toulouse, FRAC Midi-Pyrénées

Colectivo Andigena, "Somos tierra"

Jeudi 19 octobre 2017 à 19h
 
Auditorium des Abattoirs - Entrée libre
Dans le cadre des Jeudis des Abattoirs

En écho à l’exposition Medellín, une histoire colombienne, le Colectivo Andigena, présente sa dernière étude autour des sons afro-colombiens. L’évènement prendra la forme d’un concert de musique au croisement de la performance.

Somos tierra est un projet spécialement préparé pour les Abattoirs qui rejoint dans un même espace deux travaux de recherche précédents : AlShoke Sans System, dans lequel les musiciens s’attaquent à des sons afro-colombiens, à l’aide de projections vidéo et de la gaïta colombienne (une cornemuse locale), et Psicotrópikal, un voyage à l’entrecroisement de la cumbia et des sons psychédéliques. Pour l’occasion, le collectif Andigena nous fait l’honneur d’inviter l’artiste colombienne Andrea Jaramillo, professeur de danse et percussion afro-colombienne traditionnelle, qui nous fait découvrir dans ses chansons la puissance du folklore de la région.

Le Collectivo Andigena (néologisme qui cherche à revendiquer l’appartenance des aborigènes aux Andes plutôt qu’à l’Inde) est un groupe de musiciens résidant à Lyon, venant de plusieurs régions du monde, notamment de l’Amérique latine. Par le biais de l’étude des sons afro-colombiens au croisement  des instruments numériques et de la musique électronique, ils abordent les problématiques sociales qui vont de l’invasion des peuples autochtones et cultures populaires, à la question proprement contemporaine des politiques néolibérales en Amérique du sud. Il s’agit d’une volonté de mettre en examen la dégradation écologique et l’expropriation des territoires qui tourmentent les divers peuples. Ainsi, leur musique est un voyage profond dans les voies populaires de l’Amérique latine qui s’exprime avec joie et vigueur, mais sans oublier pourtant, les origines du problème.

 

ANDIGENA COLECTIVO - Teaser from antu sudaka